• Winston Churchill

    Combien sont terribles les malédictions que la foi de Mahomet fait
    peser sur ses adeptes !
    Sans compter la frénésie fanatique, qui est aussi dangereuse chez
    l’homme que l’hydrophobie chez le chien, il y a cette craintive
    apathie fataliste. Les effets sont évidents dans beaucoup de pays
    quand on regarde l’agriculture négligée, les méthodes surannées du
    commerce ou l’insécurité de la propriété qui existent là où les
    ouailles du prophète règnent ou vivent.

    L’appauvrissement de la sensualité prive la vie ici-bas de sa grâce et
    de son raffinement, ainsi que celle de l’au-delà de sa dignité et de
    sa sainteté.
    Le fait que dans la loi musulmane chaque femme doive appartenir à un
    homme en tant que sa propriété absolue, qu’elle soit enfant, épouse ou
    concubine, est de nature à retarder l’extinction finale de l’esclavage
    jusqu’à ce que l’Islam ait cessé d’être une grande puissance parmi les
    hommes.
    Les musulmans, en tant qu’individus, peuvent montrer des qualités
    splendides, mais l’emprise de la religion paralyse le développement
    social de ceux qui la suivent.

    Il n’y a dans le monde aucune force rétrograde plus forte.

    Loin d’être moribond, l’Islam est une foi militante imposant le
    prosélytisme. Il s’est déjà répandu en Afrique Centrale suscitant
    l’apparition de guerriers sans peur à chaque étape ; et si le
    christianisme n’était pas entouré des bras forts de la science,
    science à laquelle il s’est vainement opposé, la civilisation de
    l’Europe moderne pourrait disparaître, comme a disparue la
    civilisation de la Rome antique."

    ~~ Sir Winston Churchill~~

    « Citations sur la meilleure des religionsHumour Noir censuré par FandeMesC... Appel du Collectif des femmes françaises voilées et persécutées. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :