• Mort de Maurice G. Dantec

    Triste nouvelle que cette mort.

    Maurice G. Dantec vient de mourir, à l’âge de 57 ans, d’une crise cardiaque. Il est intéressant d’écouter, dans cette interview accordée à un site canadien, ce qu’il disait au lendemain des émeutes françaises en 2005. On peut ne pas partager certaines formules, quelques provocations, mais on ne peut occulter l’effrayante lucidité dont il fait preuve. Maurice Dantec était un résistant, beaucoup plus lucide que la majorité de nos compatriotes, sur la réalité de ce qui se préparait, il y a dix ans. Quelle liberté de ton !

    Il se permet, sur l’islam, des propos qui lui vaudraient, en France, de prendre immédiatement le chemin de la 17e chambre. Il a le courage de reconnaître ses erreurs sur l’appréhension de la question serbe.

    Il se montre optimiste, avec le recul, sur la prise de conscience de nos compatriotes. Mais ce qu’il disait en 2006 sur l’islam et son dogme, et que dit RL à présent, était impossible à dire à cette époque.

    Il annonçait que la peur devait changer de camp, et paraissait ne pas douter de l’imminence de ce basculement.

    Il était présenté comme un conteur pessimiste du futur. Et pourtant, dans cet échange, qui date de dix ans, on le trouve, avec le recul, terriblement optimiste, escomptant sur un sursaut occidental qu’il juge inévitable. Puisse-t-il avoir raison.

    Un témoignage à écouter jusqu’au bout, en hommage à Maurice Dantec et à son discours d’une incroyable liberté de ton, pour les années 2006…

     

     

     

     

     

     

    « Le Ramadan : une pure imposture islamiqueOmar a inspiré PBSL »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :