• Histoire des juifs en terre d'islam

    MASSACRES PERPÉTRÉS PAR LES MUSULMANS LORS DE LEURS CONQUÊTES

    Liste des massacres perpétrés au nom de l'islam dans sa conquête de l'Afrique, l'Asie et l'Europe.
    D'après le livre d'IBN WARRAQ "Pourquoi je ne suis pas musulman"
    Complété par
    http://www.lemanlake.com/french/chronos_2.htm

    «Histoire des Juifs » http://www.histoiredesjuifs.com
    Et par différentes recherches sur Internet
    _____________________________________________________
     
     
    624. Après la victoire de Badr, début de l'élimination des juifs.
    625. Expulsion du clan juif des Al Nadir.
    626. Massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin.
    Expédition contre les juifs Beni Qoraizha, insultés par Mahomet : "O vous, singes et cochons".

    Massacre des 700 juifs Beni Qoraizha, liés pendant trois jours, puis égorgés au-dessus d'un fossé, avec les jeunes garçons.

    Meurtre du juif Kab chef des Beni nadhir poète satiriste, et de sa femme, qui s'était moqué de Mahomet

    Expédition contre les juifs de Kaihbar.

    Meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam Abou Rafi
     
    Mahomet fait couper les palmiers de l'oasis des juifs Beni Nadhir
     
    Mahomet prend parmi les Beni Qoraizha une jeune fille très belle comme part du butin
     
    Près la bataille du Fossé, en 627, Muhammad décide d’en finir avec la tribu des Banu-Kuraiza, qu'il accuse d'avoir soutenu ses ennemis ; Sur son ordre, les musulmans décapitent 600 à 700 hommes (d’autres sources écrivent 600 à 900 victimes) s’emparent des biens de la tribu, et vendent les femmes et les enfants en esclavage.
    même époque: expulsion des Nadir et leur massacre

    628. Mahomet aux juifs beni Qainoqa : "Si vous n'embrassez par l'islam, je vous déclare la guerre".

    Rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik

    Attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers

    Prise de l'oasis juive de Fadak comme bien personnel de Mahomet

    Soumission des juifs de Wadil Qora.

    630. Soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba

    Mort de Mohammed
    -
    638. Expulsion des juifs de Jérusalem
    -
    640. Expulsion des juifs du Hedjez

     -
    643. Expulsion des juifs de Khaibar par Omar

    Prise de Reï : "Le sang coulait dans la ville comme un ruisseau"
    -
    940. Décapitation de l'exilarque juif de Bagdad pour avoir souillé le nom de Mahomet
     -
    945. Assassinat par une foule de fanatiques du dernier exilarque juif de Bagdad
    -
    948. Fermeture de l'école de théologie juive de Bagdad "Sora".
     -
    1004. Juifs et chrétiens doivent porter un turban et une ceinture noirs en Egypte
     
    1009. Juifs et chrétiens d'Egypte doivent porter une croix ou des clochettes dans les bains

    1010/ 1013. Des centaines de juifs tués dans le sud de l'Espagne.
    -
    1016: juifs chassés de Kairouan (Tunisie)

    1033: massacre de 6000 juifs à Fez (Maroc)

    1040. Décapitation du théologien juif Gaon Chiskiya chef d'une école talmudique.
    -
    1152. Avènement d'Abd el Moumin ; choix pour les chrétiens et juifs entre la conversion ou la mort

    1066: Au cours du massacre de Grenade, assassinat du Nagid de la communauté,
    successeur de Samuel Ha Nagid
    Massacre de 4.000 juifs à Grenade
    -
    1073. Début des persécutions contre juifs et chrétiens par les Turcs à Jérusalem
    Massacres d'infidèles à Damas.

    1090 Expulsion de Juifs de Grenade -
    1100. Massacre de juifs à Fez et Grenade
    1140. Les Almohades deviennent maîtres du Maghreb. Cette dynastie fondamentaliste de l’Islam ne laissera aux Juifs que le choix entre la conversion et la mort.

    1145. L’Andalousie passe des mains des Almoravides à celles des Almohades, dynastie musulmane qui persécutera les Juifs et détruira les principales communautés juives d’Andalousie. Les Juifs sont contraints d’adopter l’Islam et ne peuvent pratiquer le judaïsme qu’en cachette.

    1146. TLEMCEN Massacre de juifs par les Almohades

    1159. La famille de Maïmonide quitte l’Espagne, aux mains des Almohades, et se réfugie à Fès, au Maroc. C’est à cette époque que Maïmonide rédige son Maamar Kidoush Hashem (la lettre sur la sanctification du Nom) où il traite de la question du martyr, question que la dynastie des Almohades rend très actuelle. Au cours de cette période, il rédige également un ouvrage où il tente d’éclairer le contenu et le plan de la Mishna, le luminaire (HaMaor).

    1165 et 1178 conversions forcées au Yémen pour les juifs

    1165 (avant) Benjamin de Tudèle visite le faubourg de Pera, à proximité de Constantinople, d’où les Juifs ont été expulsés. A Pera, un mur sépare le quartier Juif rabbinique du quartier Caraïte.

    1184.à 1199 Règne des Almohades Abu Yousouf Akub Al Mansour qui persécutera durement les Juifs.
    Ils obligent les juifs à porter des insignes distinctifs – c’est l’invention de la future étoile jaune.

    1198. conversions forcées à Aden pour les juifs
    Al Malik Al Mouez, sultan Ayyubide, convertit de force les Juifs du Yémen à l’Islam. Maimonide leur adresse une lettre de consolation. (Epître au Yémen)

    1201. à la mort du Sultan, les Juifs reprennent leur ancienne foi.

    1200 massacres de juifs en Afrique du nord par les Almohades
    1232 massacres de juifs à Marrakech

    1270. Ségrégation généralisée des juifs en Andalousie

    1291 conversions forcées des juifs à Tabriz (nord ouest de l'Iran)

    1276. Émeute anti-juive à Fès
    -
    1301. Début de la persécution des juifs en Egypte
    En Eretz Israël, et dans tout le territoire Mamelouk, le statut des Dhimmis, Juifs et Chrétiens, est durci.

    1318. conversions forcées des juifs à Tabriz (nord ouest de l'Iran

    1333. conversions forcées des juifs à Bagdad (Irak)
    -
    1334. conversions forcées des juifs à Bagdad (Irak)
    1448. Le sultan Mamelouk Djakmak interdit aux Musulmans de se faire soigner par des non-musulmans.

    1450. Procès de juifs accusés d'avoir écrit le nom de Mahomet dans leur synagogue de Fustat ; ils sont convertis de force.

    1460 Conquête de Constantinople par les Musulmans et fin de l’empire Byzantin. L’empire Ottoman à venir sera un des ensembles politiques les plus tolérants à l’égard des Juifs et abritera de nombreuses communautés.

    1465. MAROC : sous la dynastie des Merinides, pogrom dans le mellah, les habitants furent presque tous massacrés

    1474. La synagogue de Jérusalem est détruite par des fanatiques Musulmans. Elle est reconstruite la même année sur ordre du sultan Mamelouk Qalbay.

    1488. Alya du rabbin Ovadia de Bartinoro, auteur d’un incontournable commentaire de la Mishna. Il passe dans son voyage par la célèbre synagogue du Caire, qu’il décrit comme la synagogue du prophète Elie, contenant un rouleau de la Torah copié par Ezra lui-même. Arrivé à Jérusalem, il donne une description lapidaire de l’état de la ville et de la communauté juive : « Le nombre de ses habitants, m’a-t-on dit, se monte à 4 000 familles. Quant aux Juifs, il en reste environ 70 familles, de la classe la plus déshéritée. Il n’est guère de famille qui ne manque des choses les plus nécessaires ; celle qui a du pain pour un an est dite riche ».

    1492. Communauté juive de Touat au Maroc massacrée ; synagogues détruites.

    1560 Joseph Nassi est parmi les courtisans proches de Soleman 1er le magnifique. Il le pousse à choisir Selim comme héritier du trône au détriment de son autre fils, Bayazid. Proche de Selim, il est promu par celui-ci membre de la garde royale, après sa victoire sur son frère. Soleman, quant à lui, offre à Joseph Nassi la ville de Tibériade en Galilée avec de nombreuses terres cultivables, pour en faire un domaine destiné exclusivement à l’immigration des Juifs. Il pense alors réaliser son projet en implantant à Tibériade la culture de vers à soie, produit précieux et demandé dans toute l’Europe. Il met également en place la logistique afin d’amener d’Italie les Juifs convertis de force au christianisme.

    1608 Persécution pendant deux ans des juifs de Taroudat par les Berbères.
    -
    1622 persécutions contre les juifs en Perse
    -
    1656 conversions forcées des juifs en Perse

    1656-61 - les Juifs chassés sont chassé d'Ispahan

    1676. Expulsion des juifs de Sanaa au Yémen.

    1700 Massacre des juifs au Yémen

    1700 à 1786 juifs expulsés de Jeddah et se réfugient au Yémen

    1790Massacre de juifs à Tétouan
    1791
    19èm siècle

    1805. Pogrom contre les juifs d'Alger après une famine
    Exil des juifs d'Alger vers Tunis et Livourne
    -
    1806 Expulsion par fatwa des juifs de Sali au Maroc
    Interdiction pour les juifs marocains d'avoir des vêtements occidentaux
    Les janissaires du dey d'Alger massacrent et pillent dans le quartier juif
    Les juifs d'Alger sont forcés à lutter contre une invasion de sauterelles.

    1807 Expulsion des juifs de Tétouan

    1815 Les juifs d'Alger sont forcés à lutter contre une invasion de sauterelles.

    1828 Massacre de juifs à Bagdad

    1830Tabriz : 400 Juifs égorgés.

    1830 : début de la persécution des juifs en Perse, provoquée par l'avance russe dans le Caucase.
     -
    1834 - Pillage à Safed

    1839 Conversions forcées et massacre de juifs à Meshed (Iran)
    -
    1840 Massacre de juifs à Damas - affaire des meurtres rituels
    -
    1848 Disparition totale des juifs de Machhad en Iran
    -
    1852 Profanation de la synagogue de Naplouse par des soldats turcs
    -
    1854 Pogrom antijuif à Demnate au Maroc
    -
    1867 Massacre de juifs à Barfurush (Iran) Milieu du 18èm siècle
    Les sultans du royaume de Boukhara entament une série de campagne d'islamisation forcée
    -
    Explosion de violence au Maroc, en Algérie, Tunisie, Libye, et dans les pays arabes du Moyen-Orient

    20èm siècle

    1912
    17 au 19 avril 1912
    « Les journées sanglantes de Fez » (voir document en fin de liste)


    1921 Palestine : 95 morts (fomentés par Al Husseini)

    1929 Palestine : Hébron 70 morts

    1934 Constantine, Algérie : plus d'une trentaine de juifs sont massacrés par les arabes. Femmes enceintes éventrées, seins coupés, enfants égorgés.
    -
    1941 IRAK - LE FAHROUD : 200 morts - 2.000 blessés - 1.200 maisons pillées
    -
    1948
    Pendaison à Bagdad de SHAFIK ADAS membre important de la communauté juive –
    Oujda et Jerada : Pogrom - 100 morts
    Aussi la Résidence passa à des actes plus conformes à son style. Après un échec d'une tentative de provocation au Mellah de Fès le soir de Mimouna, échec dû à la réaction immédiate de militants du Parti Communiste Marocain, le Contrôleur Civil Chennebault organisa à Oujda et Jerada les 7 et 8 juin 1948, le massacre d'une centaine de marocains juifs.(a. serfaty : le judaïsme marocain et le sionisme http://www.lehman.cuny.edu/deanhum/langlit/french/souffles/s15/5.html)"

    En 1948, l’état d’Israël voit le jour. Des troubles éclatent au Maroc qui feront plus de 40 victimes juives. Ces émeutes provoquent le début de l’émigration vers Israël.
    http://www.bladi.net/492-l-histoire-des-juifs-du-maroc.html?var_recherche=histoire

    1951
    Attentat contre la synagogue – à Bagdad - IRAK
    Au début du vingtième siècle, au Yémen, eût lieu la mise en pratique de la loi islamique prônant l'islamisation forcée des orphelins. (16.000 yéménites émigrèrent de 1919 à 1948 en Israël) - Les juifs du Najran, Arabie Saoudite, se joignirent à eux.
    -


    Pour le Tritl, saccage de Fès en 1912, cliquez sur le lien http://www.dafina.net/tritl_emeutes_fez.htm

    MA LISTE NE COMPREND QUE LES JUIFS

    « Aïcha, la femme préférée de PBSL

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :