• LA VÉRITÉ SUR L'ISLAM


    TACTIQUE DE L’ISLAM

    a) Un point fondamental. Ne soyez jamais étonné qu’un propagandiste de l'islam mente par omission ou par action, dissimule ou falsifie car c’est une prescription coranique. Quand il s’agit de développer l’islam, tous les coups sont permis. La taqqya, qui s’écrit aussi takia (dissimulation), est un devoir pour les mahométans en situation d’infériorité de minorité). Par contre, dès que le rapport de force s’inverse, alors les mahométans peuvent envisager l’agression :

    Coran 47:35
     "Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais du mérite de vos œuvres."

    b) Quand on s’oppose à un propagandiste de l'islam qui affirme que l’islam est une religion de tolérance, de paix et d’amour en lui citant quelques sourates violentes, misogynes, antichrétiennes ou antijuives et qu’il est à court d’arguments, il finit toujours par dire au bout du compte "Oui, mais le Coran, pour le comprendre, il faut le lire en arabe."

    Si tel est le cas, alors tous les convertis et tous les mahométans qui ne lisent pas l'arabe, sont des personnes qui ont adopté une religion sans comprendre le Coran !

    Il existe des traductions du Coran acceptables, ne serait-ce que celles utilisées dans les pays non arabophones par les propagandistes de l'islam, traductions qu’on ne peut pas soupçonner d’être islamophobes.

    c) Il faut aussi réfuter l’argument récurrent utilisé par des mahométans qui souvent n’ont jamais lu le Coran, ainsi que par des non-mahométans ignorants en islamologie qui jouent les idiots utiles à l’islam et qui affirment que l’islam est une religion comme les autres.

    Il faut objecter cette affirmation. De nombreux versets incitant au meurtre figurent dans le Coran (aller au paragraphe 4 pour des exemples ou encore lire les hadiths où Mahomet lui-même commandite de nombreux assassinats). Donc l’islam n'est pas une religion comme les autres.

    d) A la longue liste de versets du Coran appelant clairement au meurtre des mécréants, les propagandistes de l'islam rétorquent souvent qu’ils ne faisaient que répliquer, que se défendre face aux attaques des "méchants" polythéistes. On reconnaît déjà à cette époque la posture victimaire des mahométans. Il faudrait donc croire que les mahométans ont conquis d’immenses territoires au nom d’Allah, uniquement en se défendant et parce que les autres peuples les attaquaient.

    Pour se convaincre au contraire de l’arrogance et de l’agressivité du chef de guerre Mahomet, il suffit de lire certaines lettres missionnaires qu’il envoyait aux différents chefs ou rois, pour les "inviter" à embrasser l’islam : aux chefs des tribus d’Arabie, aux rois de Byzance, de Perse, d’Abyssinie... Voici la "lettre d’invitation" au peuple d’Oman :

    "Paix soit sur celui qui suit le chemin droit ! Je vous appelle à l'islam. Acceptez mon appel, et vous serez indemne. Je suis le messager de Dieu envoyé l'humanité, et l'annonce sera effectuée sur les mécréants. Si, donc, vous vous identifiez à l'islam, j'accorderai la puissance sur vous. Mais si vous refusez d'accepter l'islam, votre puissance disparaîtra, mes chevaux camperont sur l'étendue de votre territoire et nous régnerons en votre royaume. Signé : Mahomet, messager de Dieu."

    e) Il faut aussi savoir que 2 versets peuvent se contredire, mais Allah, étant omniscient et infaillible, a tout prévu. Dans un tel cas, il a développé la doctrine des versets abrogeants (nasikh) et des versets abrogés (mansukh) qui consiste à décider que le verset le plus récent annule le plus ancien et donc qu’un verset médinois ou post-Hégire peut annuler, en cas de contradiction, un verset mecquois ou pré-Hégire.

    L’Hégire désigne la période où Mahomet a été chassé de la Mecque pour aller se réfugier à Médine. Pour preuve de ce qui précède, on peut citer les deux versets :

    Coran 2:106
     "Si nous abrogeons un verset quelconque ou que nous le faisons oublier, nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est omnipotent ?"

    Coran 16:101
     "Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre – ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas."
     Donc ne vous laissez pas désarçonner quand un propagandiste de l'islam vous cite un verset tolérant car il est vraisemblablement abrogé par un verset médinois. Si l’islam était pacifique, il ne devrait pas y avoir un seul verset violent dans le Coran... or des mots tels que "tuer", "combattre" ou "jihad" y apparaissent des centaines de fois.

    « Humour Noir censuré par FandeMesC... Appel du Collectif des femmes françaises voilées et persécutées.Amada »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :